Objectifs

Conduire les actions usuelles des syndicats professionnels, en l’absence antérieurement d’une telle structure pour les écoles de journalisme : représentation et défense collective des intérêts des adhérents auprès des instances officielles : gouvernement, ministères de l’Education et de la Culture, CNCP, etc.

Mettre en place un label de qualité des cursus des adhérents et des écoles non-membres de façon à avoir une « reconnaissance » par la vraie profession plutôt que par les syndicats. A la différence de la CPNEJ, dont la représentativité est mise en cause, l’AFEJ pourra valider des cursus dont les écoles n’auraient pas forcémment fait la demande en ce sens (à la demande de diplômés ou d'étudiants de celles-ci).

Permettre les échanges à tous niveaux entre les écoles membres : étudiants, intervenants, conférenciers, stages, offres d'emplois, partenariats éducatifs, etc, tant au niveau national qu’international.

Les écoles de journalisme de statut privé sont admises après un vote des membres actifs à la majorité simple. Les autres établissements : publics français, privés et publics étrangers sont admis en tant que membres invités, sous réserve de l’accord du bureau.